Comment optimiser son SEO avec un site multilingue

optimiser seo site multilingue

Pour développer leur activité, beaucoup d’entreprises se tournent vers l’export. Si un concept a fait ses preuves dans son pays d’origine, il est logique de vouloir l’éprouver vers de nouveaux pays. Encore faut-il bien entendu adapter sa communication à la culture du pays.

Par exemple, l’entreprise Celtic, spécialiste d’eau minérale, a su adapter son positionnement selon le pays qu’elle visait :

  • l’eau des bébés aux USA
  • composant pour la fabrication de cosmétique en Corée
  • produit haut de gamme en Russie.

Un autre élément est capital, dans notre ère digitale : c’est le référencement naturel, ou SEO. Le premier point de contact entre une entreprise et sa cible étant en ligne, il faut s’assurer que les prospects situés dans d’autres pays, puissent trouver l’entreprise.

Cette question de site multilingue et de son SEO est ainsi cruciale pour le succès des entreprises exportatrices.

Voici donc quelques pistes pour que vous puissiez améliorer le SEO de votre site multilingue, afin d’être opérationnel le plus vite possible à l’export.

Google n’est pas le seul moteur de recherche !

Si vous êtes bien positionné sur Google, avec un contenu en français bien référencé, cela ne signifie pas que vous le serez tout autant dans un autre pays, même francophone ! Il se peut même que vos prospects cibles n’utilisent pas Google !

Dans ce cas, cela signifie que vous visez des marchés différents des marchés américains et européens ou Google représente 90 et 95% respectivement.


Téléchargez notre Guide de traduction de vos documents techniques

Téléchargez le Guide de Traduction


Par exemple en Russie, le premier moteur de recherche est Yandex. En Chine, le premier moteur de recherche est Baidu, suivi de Shenna et Sogu.

Pour réussir sur ces marchés, il est important de comprendre que leur SEO n’est pas construit de la même façon. Par exemple, voici quelques différences entre Yandex et Google :

  • Yandex accorde une grande priorité à la géolocalisation : toutes les recherches sont divisées selon qu’elles sont géolocalisées ou non. Si elles sont géolocalisées, Yandex ne montrera que les sites web situés sur cette zone. De ce fait, les internautes situés dans différentes régions ne voient pas les mêmes résultats. Pour Google en revanche, la géolocalisation n’est qu’un aspect qui est pris en compte avant de montrer les résultats, et les sites internet pertinents, mais éloignés géographiquement, ne sont pas bloqués.
  • Yandex prend plus en compte l’historique de navigation que Google dans ses algorithmes, et par contre considère nettement moins les backlinks (les liens entrants).

La traduction automatique nuit à votre SEO

Votre site internet, et tous les contenus qui y sont rattachés, doivent être traduits. Sur WordPress il existe beaucoup de plugins qui permettent une traduction automatique. Évitez ces solutions le plus possible : elles seront de qualité médiocre, ne prendront pas en compte l’aspect culturel et surtout seront truffées d’erreurs.

Pour être sûr de retranscrire fidèlement un article, avec les nuances culturelles du pays cible, il est préférable de passer par une agence de traduction. L’agence sera à même de vous assurer que la traduction sera de haute qualité, c’est bien la moindre des choses, mais elle fera également en sorte que votre site soit reconnu et mieux positionné par les moteurs de recherche.

Le choix des thèmes clés doit être adapté à chaque pays

La façon de faire des recherches sur Google (95% de part de marché en Europe) a évolué. Aujourd’hui les recherches sont plus longues (64% des recherches sont composées de 4 mots ou plus).

Avec l’explosion du contenu mis en ligne (qui est passé de 10 000 articles par mois à 100 millions par mois en 10 ans !) Google devient plus sélectif, et ses algorithmes se sont améliorés. Il est préférable de réfléchir en termes de thème clé plutôt que de mots clés. Un thème clé représente la base d’un sujet sur lequel une entreprise va démontrer son expertise. Le nom exact est page pilier.

Par exemple une entreprise qui fait de l’isolation aura « une page pilier » qui parlera de tous les aspects de façon générale concernant l’isolation, avec des liens vers des sujets abordés de manière plus approfondie. Ainsi Google comprend que vous êtes expert dans un domaine, et que vous pouvez être plus spécifique dans des sous-domaines de ce thème principal.

Si le thème clé n’est pas parfaitement traduit, il ne sera pas sélectionné par les moteurs de recherche de Google, et n’apparaîtra donc pas sur la première page. Pour être sûr d’être bien positionné, il est grandement conseillé de se faire aider par un expert SEO du pays d’accueil, qui comprend la thématique des thèmes clés et du SEO.

Par exemple en Hollande, le mot hollandais est « bank », cependant la grande majorité des requêtes se font avec le mot anglais « sofa ». Si vos pages piliers utilisent le mot « bank », vous serez positionnés très loin dans les moteurs de recherche.

Il faut adapter le design de son site au pays ciblé

C’est ce que n’a pas fait e-Bay quand ils se sont lancés sur le marché chinois. Fort de leurs succès en Amérique et en Europe, avec la même plateforme, ils n’ont pas jugé nécessaire d’adapter cette plateforme aux spécificités culturelles de la Chine.

Les chinois aiment interagir et avoir une relation fiable avec leurs partenaires économiques. Le concurrent d’e-Bay, TaoB-bao a rajouté sur son site un chat en direct et des graphiques plus interactif. Il a également proposé le règlement à la livraison et non pas à la commande comme e-Bay.

Après deux ans de lutte contreTaoB-bao (qui appartient à Alibaba), e-Bay s’est finalement retiré du marché chinois et a appris au prix fort qu’il faut adapter aussi son site à l’environnement du pays.

Toute l’équipe d’ACStraduction est à votre disposition pour vous aider à réussir à l’export. Venez nous parler de vos projets, nous vous attendons !

Daphné Charpin-Lèbre

Responsable développement ACSTraduction


Téléchargez notre Guide de traduction de vos documents techniques

 

Nouveau call-to-action


Pour approfondir le sujet, nous vous proposons un article qui pourrait vous intéresser :

19-02-28-traduire mise a jour

Pourquoi et comment optimiser vos traductions lors de la mise à jour de vos logiciels ?

Si votre logiciel métier est destiné à être utilisé dans différents pays, il devra être traduit dans la langue d’utilisation du pays, et mis à jour régulièrement. Nous vous expliquons dans cet article comment nous procédons pour la traduction de vos logiciels métier.


Lire nos articles de blog