Utiliser la traduction automatique pour le technique et le juridique ?

comment utiliser la traduction automatique-1

Avec les améliorations de l’intelligence artificielle, la traduction automatique est une technologie qui se développe et s’améliore chaque année. Pour autant, jusqu’où pouvons-nous utiliser cet outil ? Quel est le point à partir duquel une intervention de la part d’un traducteur est nécessaire ? Nous verrons dans cet article ce qu’est la traduction automatique, comment cela fonctionne et dans quel cadre la traduction automatique peut être utilisée.

Pour commencer, la traduction automatique est le processus de traduire un document d’une langue source à une langue cible, via un logiciel d’ordinateur, de façon automatisée.

Comment fonctionne un logiciel de traduction automatique ?

Pour bien appréhender les possibilités de la traduction automatique, il est important de comprendre les différents types de traductions automatisées qui existent. Elles sont au nombre de trois :

La traduction à base de règles

Elle utilise une combinaison de règles de grammaire, et de mots du dictionnaire. Dans le cas d‘industrie spécifique, elle utilisera un dictionnaire spécifique.

La traduction statistique

Ce type de traduction n’a aucune connaissance des règles linguistiques. Les logiciels de traduction statistiques “apprennent“ à traduire en analysant des grandes quantités de données pour chaque traduction (langue source et langue cible). Ils peuvent être formés à un secteur d’activité spécifique, en intégrant tous les termes spécifiques à ce secteur d’activité.

La traduction automatique neuronale

C’est une approche de la traduction automatique qui utilise un grand réseau de neurones artificielles pour prédire la probabilité d’une séquence de mots, en modélisant typiquement des phrases entières.

Quand utiliser la traduction automatique ?

La traduction automatique est proposée quand il n’y a pas de besoins de style, quand c’est une traduction plutôt “mécanique“. Pour déterminer si la traduction automatique peut être utilisée, il faut prendre en compte certains facteurs :

Est-ce que la quantité de mots à traduire est importante ?

Si vous avez des milliers de mots à traduire dans un délai court, et que le domaine s’y prête, alors la traduction automatique peut être préférable à un traducteur.

Est-ce que le document source est rédigé de façon sommaire ?

Si le texte source est surtout composé de termes techniques, sans style littéraire particulier, la traduction automatique est tout à fait indiquée. Le logiciel reconnaitra qu’il s’agit d’un secteur très précis, avec peu de risque de confusion dans les termes.

A qui s’adresse le document ?

Si le texte à traduire est pour les collaborateurs, et a peu d’enjeux, alors la traduction automatique est indiquée.

Une règle de base pour choisir, ou non, la traduction automatique est la valeur du document source à traduire. Plus il a de la valeur, plus il est important d’avoir un traducteur professionnel pour faire le travail.

Voici quelques bons exemples de documents à traduire par ordinateur :

  • Description de produits,
  • documentation technique sommaire,
  • les FAQs (la rubrique questions souvent posées),
  • Les statuts, qui sont présents sur tous les sites internet et sur beaucoup de documents et que peu de gens lisent.

Téléchargez notre Guide de traduction de vos documents techniques

Téléchargez le Guide de Traduction


Quelles sont les limites de la traduction automatique ?

Pour l’instant, les solutions les plus avancées de traduction automatique ne sont pas au niveau d’une traduction réalisée par un traducteur professionnel. Dès que le style devient important, s’il faut convaincre, persuader ou rassurer un lecteur, il faut passer par un traducteur, expert dans le secteur d’activité concerné.

La traduction automatique peut être utilisée pour des instructions techniques. Cependant, il faut toujours une relecture pour éviter tout défauts.

De plus, il faut garder à l’esprit que la traduction automatique n’est pas de qualité homogène quand il s’agit des langues à traduire. Par exemple, la traduction automatique fonctionne relativement bien pour traduire de langue française à langue anglaise, mais pas du tout quand il s’agit de traduire un texte français en allemand.

Enfin, une règle d’or à ne pas oublier : il faut PROSCRIRE Google traduction, car non seulement la qualité est très aléatoire, mais surtout la traduction est ensuite mise en ligne et réutilisée. Aucune confidentialité ne peut être garantie avec ce média.

Le futur de la traduction automatique

Au début de la traduction automatique, en 1960, avoir recours à une machine coûtait plus cher qu’une intervention humaine. Aujourd’hui, de nombreuses agences de traduction automatique utilisent cet outil. Cela va de l’intégralité du document à traduire, à quelques parties.

La montée en puissance de la traduction automatique neuronale, développée par Google et Microsoft, présente beaucoup de promesse pour l’avenir. Cette technologie peut comprendre la signification d’un mot dans un contexte professionnel précis.

Cette technologie a toutefois encore des inconvénients. Les combinaisons linguistiques ne sont pas encore tout à fait au point. Dans les années à venir, il est attendu que le processus sera plus performant, avec encore plus de langues disponibles.

Chez ACS, nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour évaluer quelle est la solution de traduction qui leur convient le mieux, et maitrisons parfaitement toutes les solutions de traduction existantes.

Nous choisissons la bonne solution de traduction pour nos clients en fonction de leurs objectifs, de leurs besoins et de leurs budgets.

Daphné Charpin-Lèbre

Responsable développement ACSTraduction


Téléchargez notre Guide de traduction de vos documents techniques

Ce guide a été rédigé pour vous aider à comprendre tous les aspects qui rentrent en ligne de compte pour réaliser un travail de traduction de qualité. A la fin de ce guide vous aurez les clés pour le processus délicat de faire passer un message d’une langue à une autre. L'objectif est de vous aider à réussir à l’international.

 

Nouveau call-to-action

 


Nous vous proposons également un article qui pourrait vous intéresser :

19-02-28-traduire mise a jour

Pourquoi et comment optimiser vos traductions lors de la mise à jour de vos logiciels ?

Si votre logiciel métier est destiné à être utilisé dans différents pays, il devra être traduit dans la langue d’utilisation du pays, et mis à jour régulièrement. Nous vous expliquons dans cet article comment nous procédons pour la traduction de vos logiciels métier.

Lire nos articles de blog