Quels sont les principaux défis auxquels est confronté le traducteur juridique ?

traduction juridique

Les textes juridiques se caractérisent par leur exactitude. Une erreur, que ce soit une omission, une addition ou une erreur d’interprétation a des conséquences qui peuvent être coûteuses, voir dramatiques. Dans le passé, des guerres ont éclatées, des bombes atomiques ont été lancées suite à une mauvaise interprétation d’un texte juridique.

Un des exemples le plus connus est le traité de Wuchale en 1889 entre l’Italie et l’Éthiopie. Le texte rédigé en langue sémitique prévoyait que l’empereur d’Éthiopie pouvait être représenté par l’État italien pour la conduite de ses relations avec l’étranger. La traduction italienne change la possibilité en obligation, ce qui impliquait l’autorité de l’Italie sur l’Éthiopie. Lorsque les Italiens ont décidé de faire valoir leur droit, les éthiopiens ont rejeté le traité, provoquant le début de la guerre entre les deux pays qui fera plus de 25 000 morts (et l’abrogation du traité suite à la défaite des Italiens).

Ceci est un exemple extrême des conséquences qui pourraient découler d'un document juridique mal traduit par un traducteur juridique, mais même dans une traduction juridique quotidienne, les conséquences d'une inexactitude peuvent être graves et financièrement importantes. Nous examinerons ci-dessous les principaux problèmes rencontrés par le traducteur juridique et la manière dont il peut s’assurer de ne pas commettre des erreurs aussi critiques.

LE TRADUCTEUR JURIDIQUE DOIT Traduire avec précision Les termes juridiques polysémiques

Le terme ‘polysémique’ désigne le fait qu’un mot, une expression peut avoir plusieurs sens. Normalement le langage juridique est ainsi fait que ce genre de situation est censée être évitée. Cependant, avec la traduction d’une langue à une autre, un terme peut avoir plusieurs significations. C’est le cas du mot « acte », qui peut être compris comme une action physique ou une action intellectuelle. De même pour le terme “Business Corporation“ qui aura jusqu’à 5 équivalents possibles selon l’endroit où il sera traduit : France, Québec, Ottawa, New Brunswick ou Ontario. Les termes juridiques polysémiques se retrouvent aussi en langue anglaise : selon Nadelman “Even in the same language the meaning of a legal term may differ from system to system. Thus, “domicile” has one meaning in English law and quite different meanings in American jurisdictions” (1966, 195).


Téléchargez notre guide 'Comment décider si votre traduction doit être certifiée ou non'

Téléchargez le guide de la traduction certifiée

Traduction : Dans la même langue, la compréhension d’un terme juridique est différente d’un domaine à un autre. Le terme « domicile » a une signification juridique différente qu’il soit employé en Angleterre, ou dans certaines juridictions aux États-Unis.

le traducteur juridique doit Traduire correctement entre différents systèmes juridiques

Pour traduire des documents, le traducteur juridique doit bien comprendre les systèmes juridiques des pays dans lesquels il traduit. Les systèmes juridiques varient énormément à travers le monde et certaines lois et certains concepts existants dans certains pays n'ont pas d'équivalent dans d'autres. Le maître mot ici est contexte. Il est absolument indispensable non seulement que le traducteur juridique traduise vers sa langue maternelle, mais également qu’il sache l’employer dans un contexte donné.

Pour surmonter ces difficultés, le traducteur juridique doit donc avoir plus que des compétences linguistiques. Il doit aussi :

  • Posséder de solides connaissances en droit et idéalement de pouvoir justifier d’une expérience dans ce domaine
  • Maîtriser la langue source et être natif de la langue cible
  • Comprendre le jargon technique.

le traducteur juridique doit Traduire avec précision les subtilités des différentes langues

Comme nous l'avons vu dans l'introduction, les nuances de différentes langues peuvent entraîner de profondes difficultés pour la traduction entre elles.

Il existe également des cas tels que les dialectes, les expressions familières et la syntaxe qui nécessitent une attention particulière. Par exemple, les virgules, les accents et les deux points peuvent modifier considérablement le sens de certaines expressions juridiques. Un traducteur juridique doit donc pouvoir saisir les nuances que cela implique lors de la traduction entre les documents cibles et sources. Si cela est fait incorrectement, il peut y avoir des inexactitudes et des incohérences entre les textes, ce qui pourrait créer une ambiguïté dans l'interprétation et conduire à des incompréhensions. Les traducteurs juridiques doivent donc utiliser toutes leurs connaissances linguistiques et leur expérience pour éviter ces erreurs qui peuvent s’avérer coûteuses.

Un exemple célèbre dans le domaine juridique est le terme français « demander », qui en anglais et souvent traduit de façon erronée par  « to demand ». En français, cela signifie « formuler une prétention », alors qu’en anglais il s’agit « d’exiger ». Il est possible de s’imaginer facilement les conséquences que ce type d’erreur pourrait entraîner !

Dans cet article, nous avons voulu souligner toute l’importance du rôle du traducteur juridique. Bien plus que traduire d’une langue à une autre, le traducteur juridique doit être expert en droit, pour retranscrire dans la langue cible le message de la langue source.

Chez ACSTraduction, nos traducteurs juridiques expérimentés sont bien placés pour fournir une traduction juridique experte répondant à l’exigence de ce secteur spécifique. Cela comprend la traduction de droits de propriété intellectuelle et de droit des sociétés. Entrez en contact dès aujourd'hui pour voir comment nous pouvons vous aider.

Daphné Charpin-Lèbre

Responsable développement ACSTraduction


Téléchargez notre Guide de traduction de vos documents techniques

Ce guide a été rédigé pour vous aider à comprendre tous les aspects qui rentrent en ligne de compte pour réaliser un travail de traduction de qualité. A la fin de ce guide vous aurez les clés pour le processus délicat de faire passer un message d’une langue à une autre. L'objectif est de vous aider à réussir à l’international.

Nouveau call-to-action

 


Nous vous proposons également un article qui pourrait vous intéresser :

19-02-28-traduire mise a jour

Pourquoi et comment optimiser vos traductions lors de la mise à jour de vos logiciels ?

Si votre logiciel métier est destiné à être utilisé dans différents pays, il devra être traduit dans la langue d’utilisation du pays, et mis à jour régulièrement. Nous vous expliquons dans cet article comment nous procédons pour la traduction de vos logiciels métier.


Nous vous proposons également des articles qui pourraient vous intéresser :

langage juridique traduction

Le langage juridique : une langue à part entière

Avant de vouloir traduire des textes juridiques, il faut savoir parler le langage juridique! Outre un vocabulaire qui lui est propre, il a aussi des tournures de phrases, des origines qu'il faut connaître pour bien le comprendre. Nous vous expliquons en quoi le langage juridique est une langue à part entière.

Lire nos articles de blog