Comment bien choisir son traducteur pour la traduction juridique

traducteur juridique-1

La traduction juridique est un secteur particulier dans le monde de la traduction tant les enjeux sont élevés. Une erreur dans une traduction juridique aura des répercussions négatives très importantes pour toutes les parties prenantes : les cabinets d’avocats, leurs clients et tous ceux impliqués dans le processus.

Pour vous aider dans votre démarche de recherche de services de traduction juridique, nous avons rédigé cet article. Vous saurez à la fin de celui-ci quels sont les critères déterminants pour vous aider à choisir le bon partenaire pour la traduction de vos documents juridiques.

1. Agence de traduction JURIDIQUE certifiée NF EN-15038 :2006

Toutes les agences de traduction ne se valent pas. Réaliser des traductions est un exercice exigeant qui nécessite rigueur et discipline. Ceci est encore plus vrai dans le cas d'une traduction juridique. Pour s’assurer que l’agence de traduction que vous allez choisir répond aux critères de qualité nécessaire, assurez-vous qu’elle réponde aux critères exigeants de la norme européenne de qualité NF EN-15038 :2006.

Cette norme  garantit un niveau de qualité élevé, et en particulier la qualité de la formation des traducteurs. Pour tout savoir sur ce sujet vous pouvez lire cet article qui explique ce qu’est la norme NF EN-15038 :2006.

2. Expertise technique

Le domaine juridique est un secteur très spécifique, avec un jargon précis que le traducteur doit maitriser, en plus de ses connaissances linguistiques.

Non seulement les traducteurs juridiques doivent comprendre le sens des mots qu'ils traduisent, mais ils doivent également connaître le sens des lois qu'ils représentent. Il s'agit de comprendre l'effet juridique de chaque projet de traduction juridique dans la langue cible.


Téléchargez notre guide 'Comment décider si votre traduction doit être certifiée ou non'

Téléchargez le guide de la traduction certifiée


Le traducteur que vous choisirez doit ainsi être en mesure de démontrer son expertise : soit en montrant des qualifications en droit, soit en montrant des réalisations.

Demandez à voir le CV et autres preuves de l’expertise du traducteur ou de l’interprète avant de lui assigner votre projet de traduction.

3. Confidentialité POUR LA TRADUCTION JURIDIQUE

Dans le domaine juridique, celui qui détient le savoir, détient le pouvoir. La confidentialité des données de l’entreprise est ainsi un enjeu crucial. L’agence de traduction va être amenée à manipuler des informations sensibles concernant ses clients, et elle doit être en mesure de démontrer qu’elle a un processus pour garantir la confidentialité des informations qui vont lui être remises.

Les informations sensibles et les documents juridiques doivent être traités avec le plus grand soin et toutes les parties doivent disposer de systèmes robustes pour les protéger.

Vérifiez que l’agence garantit un transfert de données sécurisé, basé sur des technologies performantes. Demandez aussi s’il est possible d’établir une déclaration de confidentialité. Si l’agence base sa promesse de confidentialité uniquement sur une promesse d’intention, il est peut-être sage de ne pas la retenir.

4. Certification des traductions

Une traduction est certifiée lorsqu’elle est effectuée par un traducteur-expert assermenté. L’assermentation est délivrée par la Cour d’appel, la cour de cassation ou le tribunal de grande instance de Paris.

Le niveau d’exigence dans le domaine juridique oblige certaines traductions à être certifiées.

Les tribunaux et les ministères exigent des preuves que les traductions sont une traduction fidèle et fiable d'un document juridique. Une traduction certifiée d'un fournisseur reconnu est donc nécessaire. Pour qu’une traduction juridique soit certifiée « conforme à l’original », elle doit avoir un numéro d’enregistrement, le cachet, la date et la signature du traducteur assermenté.

5. Fiabilité

En plus des impératifs de qualité et de confidentialité, la fiabilité est une composante indispensable pour tout cabinet d’avocats utilisant des services de traduction juridique.

La fiabilité est plus difficile à estimer avant d’avoir travaillé avec une agence de traduction. Il existe cependant quelques informations à recueillir qui permettront de savoir si celle-ci est capable de fournir la prestation requise de façon récurrente. Vous pouvez leur demander les choses suivantes :

Nombre de traducteurs

  • L’agence de traduction dispose-t-elle d'un personnel spécialisé suffisant pour fournir le service dont vous avez besoin ? Dispose-t-elle des traducteurs avec les compétences linguistiques dont vous avez besoin ?

Équipe de gestion de projet

  • Comment vos projets de traduction seront-ils gérés ? Qui est responsable de la livraison des projets ? Qui sera votre contact, et si vous êtes amenés à travailler de nouveau avec cette agence, sera-t-il possible de travailler avec le même contact ?

Délais d’exécution pour une traduction juridique

  • Le prestataire de services de traduction juridique peut-il garantir le délai d'exécution des projets dans les délais requis ? Offrent-ils des « services de traduction urgente » pour des projets devant être livrés rapidement ?

Ces points d’attention peuvent vous aider à évaluer et à comparer différents fournisseurs de services de traduction juridique.

Créée il y a 20 ans, ACSTraduction est une agence de traduction spécialisée dans le domaine juridique. Nous répondons bien sûr à chacun des critères mentionnés ci-dessus, mais notre meilleur argument c’est la satisfaction de nos clients, autour desquels l’agence est organisée.

Venez nous parler de vos projets de traduction juridique, nous avons vocation à vous accompagner et à vous aider à réaliser vos projets. Rencontrons-nous pour que nous puissions mieux vous connaître.

Daphné Charpin-Lèbre

Responsable développement ACSTraduction


Téléchargez notre Guide de traduction de vos documents techniques

Ce guide a été rédigé pour vous aider à comprendre tous les aspects qui rentrent en ligne de compte pour réaliser un travail de traduction de qualité. A la fin de ce guide vous aurez les clés pour le processus délicat de faire passer un message d’une langue à une autre. L'objectif est de vous aider à réussir à l’international.

Nouveau call-to-action

 


Nous vous proposons également un article qui pourrait vous intéresser :

19-02-28-traduire mise a jour

Pourquoi et comment optimiser vos traductions lors de la mise à jour de vos logiciels ?

Si votre logiciel métier est destiné à être utilisé dans différents pays, il devra être traduit dans la langue d’utilisation du pays, et mis à jour régulièrement. Nous vous expliquons dans cet article comment nous procédons pour la traduction de vos logiciels métier.


Nous vous proposons également des articles qui pourraient vous intéresser :

langage juridique traduction

Le langage juridique : une langue à part entière

Avant de vouloir traduire des textes juridiques, il faut savoir parler le langage juridique! Outre un vocabulaire qui lui est propre, il a aussi des tournures de phrases, des origines qu'il faut connaître pour bien le comprendre. Nous vous expliquons en quoi le langage juridique est une langue à part entière.

Lire nos articles de blog